top of page

Aborder le poids comme un symptôme

Le poids rythme votre vie, vos pensées. Vous mangez en fonction de celui-ci, vous vous privez d'une sortie entre ami(e)s par peur de grossir. Ce chiffre sur la balance vous hante !



"J'aimerais retrouver le corps de mes 20 ans"



"J'aimerais perdre 10kg et être en dessous des 65kg"


"Je ne veux plus voir 3 chiffres sur la balance"



Ces phrases, je les entends tous les jours. Je reçois des patients mal dans leur peau. Et si on allait plus loin que le poids ?


On vous a déjà dit "tu n'as qu'à manger moins et bouger plus". Ce n'est pas aussi simple ....


Faisons le tour ensemble des causes de la prise de poids. Regardons la comme un symptôme !


* Les facteurs physiques du surpoids :



- La génétique : Notre corps et chaque cellule qui le composent ont un patrimoine génétique sur lequel nous n'avons aucun contrôle. Des personnes seront plus maigres et d'autres seront en surpoids ou en obésité.

Nous pouvons néanmoins, favoriser certains comportements alimentaires afin de mobiliser nos meilleurs gènes.


- Les hormones : Certaines hormones sont impliquées dans la régulation du poids, comme l'insuline, les hormones thyroïdiennes et le cortisol. Si celles-ci ont un dérèglement, il est essentiel de travailler sur ces points la en priorité avec la micronutrition et l'activité physique.



- L'âge : Notre corps change et évolue. Nous n'avons pas le corps d'il y a 20 ans. Si on regarde avec bienveillance, il y a tous les heureux évènements, les réussites mais aussi certains échecs qui font ce que l'on est aujourd'hui.


* Les autres facteurs de risque :


- Les freins psychologiques : Une souffrance profonde avec une histoire, un trauma, un stress, certaines pensées, et les émotions pouvant induire des comportements qui favorisent la prise de poids.


- La prise de médicaments : Certains traitements favorisent la prise de poids comme les antidépresseurs, antipsychotiques, corticoïdes,...

Attention, cela ne veut pas dire qu'il faut stopper son traitement.


- les polluants et l'environnements : les perturbateurs endocriniens peuvent jouer sur le système hormonal, la tyroïde, perturber l'insuline,... On les retrouvent dans l'atmosphère, les emballages et dans les tupperwares plastiques.


- L'inflammation de bas grade : l'organisme est fragilisé avec des maladies chroniques comme le diabète, l'obésité,...


- Le microbiote intestinale : la présence d'une dysbiose, c'est à dire une altération de l'équilibre des bactéries dans l'intestin. Cela peut favoriser une prise de poids.


- Le manque de sommeil : Notre corps se réparent la nuit. La fatigue pousse l'organisme à s'économiser et donc à consommer moins d'énergie. Le métabolisme ralentit.


- La sédentarité


- Une alimentation déséquilibrée


Avec ces quelques lignes, est-ce que vous vous retrouvez dans une ou plusieurs facteurs de risques ?


Travaillons ensemble pour trouver la cause de votre prise de poids ! C'est comme mettre un pansement sur une plaie. On cache le bobo mais est-ce que c'est le pansement qui permet la cicatrisation ?






Comments


bottom of page